archives

Plan général de la ville d’Albi  et des bâtiments militaires : informations

Vous êtes ici : Exposition virtuelle "Cartes et Plans d'Ancien Régime" / Exposition / Cartes de navigation / 27. Albi / Plan général de la ville d’Albi et des bâtiments militaires : informations

L'auteur du document : Attribué à Léger Laroche (1735-1780), ingénieur.

 

L'histoire du document : Ce plan est à la source du plan lithographié par Corbière vers 1851-1863 : il aurait été dressé par Laroche lors de l’étude ou de l’exécution du nouveau tracé de la route royale de Toulouse à Rodez. Il prévoyait des barrières provisoires aux issues du faubourg du Vigan, afin de compenser les brèches pratiquées aux remparts pour laisser passer la route.

 

La lecture du document : L'orientation est « inversée », c'est-à-dire que le nord se trouve en bas. Le plan donne le détail de l'enceinte avant sa destruction sans développer l'intérieur de la ville, hormis l’amorce des artères auprès des six portes (identifiées), la cathédrale Sainte-Cécile, et la mention du collège des Jésuites (expulsés en 1762). On peut identifier les faubourgs présentant les voies de communication, avec situation des lieux notables (Pont Vieux surmonté de cinq maisons, moulins sur le Tarn, ruisseaux de Bondidou et de Caussels, bourg et château du Castelviel) et des établissements religieux (Jacobins, Cordeliers, séminaire, hôpital), identification de quelques terres (jardins, vigne) et de leurs propriétaires. Les lettres, de part et d’autre des fortifications côté est, renvoient à dix profils des murailles, dont on n’a pas gardé trace.

 Plan du site Mentions légales